fiction

Matières à inquiétude

Articles du cahier
Florence Tétreault
Il suffit d’ouvrir un des corps pour en trouver un autre à l’intérieur.
Esther Laforce
Devant ton crayon ou ton clavier, tu ouvres le temps. L’heure vient de convoquer les fantômes.
Jean-Pascal Bilodeau
Détester la police n’a rien d’un sport ni d’une manie.
Si Poirier
Quelque part au milieu, ça bouge, c’est instable, ça cherche, ça creuse.
Marie-Hélène Racine
On se cachait là-dedans pour se découvrir la bouche avant que la cloche sonne. On était des enfants.
Cato Fortin
Comme il est douloureux de voir tous ces corps débordants de plaisir et de m’y retrouver absente.
Mathilde Gauthier
Clamer que nous ne vivons pas dans la fiction, c’est peut-être simplement s’enfermer dedans.
Alec Serra-Wagneur
C’est quelque chose qui ne m’est pas arrivé souvent: rester si longtemps habité par une œuvre de fiction.
Qu'est-ce qui nous inquiète? La fiction, dans sa capacité à tout créer et à tout détruire à la fois?

Titres manquants

Le speed colloque en recherche-création Titres manquants fut l’occasion de penser les formes et stratégies de transmission, de mettre à mal les narrations, de créer du suspense, d’explorer des postures, de déjouer des attentes, avec au cœur, le projet d’augmenter une bibliothèque fictive qui nous permettait d’interroger la fiction.

Titres manquants

Articles du cahier
Florence Tétreault
Il suffit d’ouvrir un des corps pour en trouver un autre à l’intérieur.
Esther Laforce
Devant ton crayon ou ton clavier, tu ouvres le temps. L’heure vient de convoquer les fantômes.
Jean-Pascal Bilodeau
Détester la police n’a rien d’un sport ni d’une manie.
Si Poirier
Quelque part au milieu, ça bouge, c’est instable, ça cherche, ça creuse.
Marie-Hélène Racine
On se cachait là-dedans pour se découvrir la bouche avant que la cloche sonne. On était des enfants.
Cato Fortin
Comme il est douloureux de voir tous ces corps débordants de plaisir et de m’y retrouver absente.
Mathilde Gauthier
Clamer que nous ne vivons pas dans la fiction, c’est peut-être simplement s’enfermer dedans.
Alec Serra-Wagneur
C’est quelque chose qui ne m’est pas arrivé souvent: rester si longtemps habité par une œuvre de fiction.
Le sujet, c’est la littérature: celle qu’on écrit et celle qu’on lit. Celle qu’on n’écrit pas, celle qui s’écrira quand même.